Vais-je mourir de l'HTP?

Dans votre cas particulier, seul votre médecin peut se prononcer sur votre risque de mourir de l'HTP.

L'HTP est une maladie grave qui peut se révéler mortelle. S'ils ne sont pas traités, de nombreux patients atteints d'HTP en mourront.

Par exemple, les patients atteints de certaines formes d'HTAP (la forme la plus grave d'HTP) vivent de 2 à 3 ans en moyenne, s'ils ne sont pas traités. Il s'agit de patients atteints :

  • d'HTAP idiopathique (autrefois appelée Hypertension Pulmonaire Primitive);
  • d'HTAP causée par une affection du tissu conjonctif (comme la sclérodermie).

Certains patients atteints d'HTAP vivent plusieurs années, même s'ils ne sont pas traités.

  • Comme les patients atteints d'HTAP attribuable à une cardiopathie congénitale;