Qu'est-ce que les cellules endothéliales? Quel est leur rôle dans l'HTP?

 

Les cellules endothéliales sont les cellules qui tapissent les parois internes de tous les vaisseaux sanguins. Elles constituent la barrière entre le sang qui circule dans les vaisseaux sanguins et les parois de ces vaisseaux.

La fonction normale des cellules endothéliales est de préserver la santé des vaisseaux sanguins. Par exemple, les cellules endothéliales des artères pulmonaires :

  • fabriquent des substances chimiques (également appelées médiateurs) qui détendent les artères pulmonaires et maintiennent une pression sanguine très basse dans les artères pulmonaires chez l'être humain en bonne santé. Ces importantes substances chimiques vasodilatatrices comprennent le monoxyde d'azote et la prostacycline
  • Ces substances agissent aussi sur les autres cellules situées dans les parois des vaisseaux sanguins (comme les cellules des muscles lisses et les fibroblastes) et empêchent ces cellules de croître ou de se multiplier. Ces substances chimiques comprennent le monoxyde d'azote et la prostacycline
  • fabriquent des médiateurs qui empêchent la formation de caillots sanguins (également appelée thrombose). Ces substances chimiques antithrombotiques comprennent la thrombomoduline et le tPA (activateur tissulaire du plasminogène)

Il existe de nombreuses preuves scientifiques indiquant que les cellules endothéliales sont anormales dans les artères pulmonaires des patients atteints d'HTP. Les cellules endothéliales peuvent être anormales pour plusieurs raisons :

  • les cellules endothéliales peuvent être affectées par la présence de gènes défectueux (également appelés gènes mutants), comme les gènes qui causent l'HTAP familiale
  • les cellules endothéliales peuvent être endommagées par la pression sanguine élevée dans les artères pulmonaires des personnes atteintes d'HTP (également appelée PAP élevée)
  • les cellules endothéliales peuvent être endommagées par le débit sanguin élevé dans les artères pulmonaires des personnes présentant une malformation cardiaque de naissance (cardiopathie congénitale), comme une communication interauriculaire ou une communication interventriculaire
  • les cellules endothéliales peuvent être endommagées par les caillots sanguins qui se forment dans les artères pulmonaires des personnes atteintes d'HTP
  • les cellules endothéliales peuvent être endommagées par certaines infections, comme celle causée par le VIH

Les cellules endothéliales anormales dans les artères pulmonaires provoquent d'autres lésions dans ces artères ainsi qu'une aggravation de l'HTP. Les cellules endothéliales anormales entraînent :

  • une élévation de la pression artérielle pulmonaire causée par une diminution de la production de substances chimiques vasodilatatrices, comme le monoxyde d'azote et la prostacycline, et une augmentation de la production de substances chimiques vasoconstrictrices comme l'endothéline-1 et la sérotonine
  • une croissance accrue des cellules endothéliales dans les artères pulmonaires
  • une multiplication rapide (également appelée prolifération) des cellules endothéliales dans les artères pulmonaires
  • le rétrécissement et la fermeture des artères pulmonaires causés par la croissance et le nombre accrus d'autres cellules dans les parois des artères pulmonaires, telles que les cellules des muscles lisses et les fibroblastes
  • le rétrécissement et la fermeture des artères pulmonaires causés par la cicatrisation des parois des vaisseaux sanguins
  • la formation accrue de caillots sanguins dans les artères pulmonaires (également appelée thrombose)

Cellules endothéliales dans les artères pulmonaires

Cellules endothéliales anormales dans les artères pulmonaires