Comment mon médecin évalue-t-il la gravité de mon HTP?

Une fois le diagnostic d'HTP confirmé, votre médecin évaluera la gravité de votre maladie. La meilleure façon pour votre médecin d'évaluer votre HTP et d'en comprendre la gravité est d'étudier plusieurs de ses caractéristiques :




  • la gravité et la nature de vos symptômes
  • l'examen physique de votre cœur;
  • le niveau d'activité et d'effort qui déclenche vos symptômes
  • votre capacité de résistance à l'effort au cours d'épreuves à l'effort particulières comme le test de marche de 6 minutes ou l'épreuve d'effort effectuée sur un tapis roulant ou sur un vélo stationnaire
  • une analyse sanguine pour déterminer le niveau de peptide natriurétique cérébral (également appelé BNP)
  • une échographie de votre cœur
  • un cathétérisme artériel pulmonaire

La gravité de votre HTP est classée selon le système de classification de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) :

  • Classe 1. Bien que vous ayez reçu un diagnostic d'HTP, vous ne présentez aucun symptôme
  • Classe 2. Vous ne présentez aucun symptôme au repos, mais l'activité physique normale vous cause de la fatigue, des troubles respiratoires ou des douleurs thoraciques. En pratique, vous pouvez mener toutes vos activités quotidiennes, vous pouvez marcher aisément sur un terrain plat sur une distance d'au moins une ou deux rues et vous pouvez monter facilement une volée d'escalier
  • Classe 3. Vous ne présentez aucun symptôme au repos mais, au moindre effort, vous manifestez des symptômes de fatigue, vous avez de la difficulté à respirer ou vous ressentez des douleurs thoraciques. En pratique, les activités quotidiennes comme prendre votre bain et vous habiller sont difficiles pour vous, vous arrivez à peine à franchir une distance de plus d'une rue, sur terrain plat, en marchant lentement, et vous êtes incapable de monter facilement une volée d'escalie
  • Classe 4. Vous présentez des symptômes de fatigue, vous avez de la difficulté à respirer et vous ressentez des douleurs thoracique même au repos, il vous arrive de vous évanouir ou de perdre connaissance (un phénomène également appelé syncope), ou vous manifestez des signes d'insuffisance ventriculaire droite

Test de marche de 6 minutes 

Echo

Cathétérisme du cœur