Les autres membres de ma famille devraient-ils subir un test de dépistage de l'HTP?

Chez la plupart des patients atteints d'HTP, le risque que d'autres membres de leur famille présentent la maladie est extrêmement faible. Il n'est pas nécessaire que ces personnes subissent un test de dépistage de l'HTP.

Toutefois, chez certains patients atteints d'HTAP, le risque que les membres de leur famille présentent une HTP est plus élevé. Le risque que les membres de la famille immédiate (parents, frères, sœurs, enfants) soient atteints d'HTP est d'environ 1 sur 10 (10 %).

  • Les patients atteints d'HTAP causée par un gène mutant connu ou une erreur dans l'ADN. Par exemple, les patients présentant une mutation avérée du gène BMPR2. D'autres membres de la famille peuvent également avoir ce gène mutant
  • Les patients atteints d'HTAP causée par une HTAP familiale. Les autres membres de la famille sont exposés à un risque plus élevé de présenter eux aussi une HTAP familiale

Recommandation : Dans le cas des familles dont deux membres ou plus ont reçu un diagnostic d'HTAP, les membres de la famille immédiate devraient être évalués par un médecin pour déceler la présence d'une HTP. Ces personnes devraient également subir une échocardiographie pour dépister l'HTP.