Au Canada, quels sont les médicaments utilisés pour traiter l'HTP?

Au cours des quinze dernières années, 9 nouveaux médicaments efficaces pour le traitement des patients atteints d'HTP ont été approuvés par Santé Canada.

 

Chronologie de l'approbation des medicaments pour l'HTP au Canada :

Flolan (Époprosténol par voie intraveineuse) : mars 1997

Tracleer par voie orale (Bosentan) : novembre 2001

Remodulin par voie sous-cutanée (Tréprostinil) : octobre 2002

Revatio par voie orale (Sildenafil) : mai 2006

Volibris par voie orale (Ambrisentan) : avril 2008

Adcirca (Tadalafil) : février 2010

Époprosténol par voie intraveineuse (Caripul) : septembre 2013

Opsumit (Macitentan) : novembre 2013

Adempas (Riociguat) : mars 2014

 

Époprosténol par voie intraveineuse (Flolan, Caripul) :

Marque de commerce Flolan
Dénomination commune Époprosténol
Classe Prostanoïdes / Analogues de la prostacycline
Présentation Poudre à reconstituer avec un diluant ou une solution
Voie d'administration Par voie intraveineuse
Dose

La dose est augmentée graduellement

  • dose de départ de 1 à 2 ng/kg/min
  • traitement prolongé par une dose habituelle de 20 à 60 ng/kg/min
Fréquence d'administration Perfusion continue de 24 heures par jour
Approbation de Santé Canada Date : mars 1997
Indiqué pour quels types d'hypertension pulmonaire (HTP)?

HTP de Classe I (ou HTAP) selon la classification de l'OMS

  • HTAP idiopathique
  • HTAP associée à une affection du tissu conjonctif y compris la sclérodermie
Indiqué pour quels degrés de gravité d'hypertension pulmonaire (HTP)? Classes fonctionnelles III et IV selon la classification de l'OMS et de la NYHA
Effets bénéfiques démontrés

Améliorations des variables hémodynamiques pulmonaires :

  • diminution de la pression artérielle pulmonaire
  • diminution de la résistance vasculaire pulmonaire
  • augmentation du débit cardiaque et du débit sanguin

Amélioration du fonctionnement et du bien-être du patient :

  • diminution des symptômes
  • amélioration de la qualité de vie
  • amélioration au niveau de la classe fonctionnelle (une diminution) selon la classification de l'OMS et de la NYHA
  • augmentation de l'endurance à l'effort (test de marche de 6 minutes)

Amélioration de la survie du patient :

  • dans le cas de l'HTAPI (hypertension artérielle pulmonaire idiopathique)
Effets indésirables et risques

Effets indésirables associés au médicament sont :

  • douleur aux jambres et aux pieds
  • douleur à la mâchoire
  • céphalée
  • diarrhée
  • nausées
  • bouffées de chaleur

 

Tracleer par voie orale (Bosentan) :

Marque de commerce Tracleer
Dénomination commune Bosentan
Classe Antagoniste des récepteurs de l'endothéline
Présentation Comprimé
Voie d'administration Par voie orale
Dose

Adulte :

  • dose de départ de 62,5 mg pendant le premier mois
  • traitement prolongé par une dose habituelle de 125 mg

Enfant :

  • dose ajustée selon le poids
  • dose de départ généralement de 31,25 mg pendant le premier mois
  • traitement prolongé par une dose habituelle de 62,5 mg
Fréquence d'administration 2 fois par jour
Approbation de Santé Canada Date : novembre 2001
Indiqué pour quels types d'hypertension pulmonaire (HTP)?

HTP de Classe I (ou HTAP) selon la classification de l'OMS

  • HTAP idiopathique
  • HTAP associée à une affection du tissu conjonctif y compris la sclérodermie
  • HTAP associée à une cardiopathie congénitale
  • HTAP associée à l'infection par le VIH
Indiqué pour quels degrés de gravité d'hypertension pulmonaire (HTP)? Classes fonctionnelles III et IV selon la classification de l'OMS et de la NYHA
Effets bénéfiques démontrés

Améliorations des variables hémodynamiques pulmonaires :

  • diminution de la pression artérielle pulmonaire
  • diminution de la résistance vasculaire pulmonaire
  • augmentation du débit cardiaque et du débit sanguin

Amélioration du fonctionnement et du bien-être du patient :

  • diminution des symptômes
  • amélioration de la qualité de vie
  • amélioration au niveau de la classe fonctionnelle (une diminution) selon la classification de l'OMS et de la NYHA
  • augmentation de l'endurance à l'effort (test de marche de 6 minutes)

Diminution du risque d'aggravation de l'HTAP et amélioration probable de la survie du patient :

  • dans le cas de l'HTAP idiopathique
  • dans le cas associée à une affection du tissu conjonctif y compris la sclérodermie
Effets indésirables et risques

Effets indésirables associés au médicament :

  • œdème (enflure) des jambes ou des pieds
  • toxicité hépatique
  • congestion nasale et des sinus
  • anémie (faible taux d'hémoglobine)

 

Remodulin par voie sous-cutanée (Tréprostinil) :

Marque de commerce Remodulin
Dénomination commune Tréprostinil
Classe Prostanoïdes / Analogues de la prostacycline
Présentation Poudre à reconstituer avec un diluant ou une solution
Voie d'administration Par voie sous-cutanée
Dose

La dose est augmentée graduellement

  • dose de départ de 2,5 ng/kg/min
  • traitement prolongé par une dose habituelle de 30 à 100 ng/kg/min
Fréquence d'administration Perfusion continue de 24 heures par jour
Approbation de Santé Canada Date : octobre 2002
Indiqué pour quels types d'hypertension pulmonaire (HTP)?

HTP de Classe I (ou HTAP) selon la classification de l'OMS

  • HTAP idiopathique
  • HTAP associée à une affection du tissu conjonctif y compris la sclérodermie
Indiqué pour quels degrés de gravité d'hypertension pulmonaire (HTP)? Classes fonctionnelles III et IV selon la classification de l'OMS et de la NYHA
Effets bénéfiques démontrés

Améliorations des variables hémodynamiques pulmonaires :

  • diminution de la pression artérielle pulmonaire
  • diminution de la résistance vasculaire pulmonaire
  • augmentation du débit cardiaque et du débit sanguin

Amélioration du fonctionnement et du bien-être du patient :

  • diminution des symptômes
  • amélioration de la qualité de vie
  • amélioration au niveau de la classe fonctionnelle (une diminution) selon la classification de l'OMS et de la NYHA
  • augmentation de l'endurance à l'effort (test de marche de 6 minutes)
Effets indésirables et risques

Effets indésirables associés au médicament sont :

  • douleur aux jambres et aux pieds
  • douleur à la mâchoire
  • céphalée
  • diarrhée
  • nausées
  • bouffées vasomotrices (bouffées de chaleur)

Risques associés au système d'administration du médicament par voie sous-cutanée :

  • douleur, éruption cutanée, irritation de la peau au point d'injection du médicament

 


Revatio par voie orale (Sildénafil) :

Marque de commerce Revatio
Dénomination commune Sildénafil
Classe Inhibiteur de la phosphodiestérase de type 5
Présentation Comprimé
Voie d'administration Par voie orale
Dose

20 mg

Fréquence d'administration 3 fois par jour
Approbation de Santé Canada Date : mai 2006
Indiqué pour quels types d'hypertension pulmonaire (HTP)?

HTP de Classe I (ou HTAP) selon la classification de l'OMS

  • HTAP idiopathique
  • HTAP associée à une affection du tissu conjonctif y compris la sclérodermie
Indiqué pour quels degrés de gravité d'hypertension pulmonaire (HTP)? Classes fonctionnelles II et III selon la classification de l'OMS et de la NYHA
Effets bénéfiques démontrés

Améliorations des variables hémodynamiques pulmonaires :

  • diminution de la pression artérielle pulmonaire
  • diminution de la résistance vasculaire pulmonaire
  • augmentation du débit cardiaque et du débit sanguin

Amélioration du fonctionnement et du bien-être du patient :

  • diminution des symptômes
  • amélioration de la qualité de vie
  • amélioration au niveau de la classe fonctionnelle (une diminution) selon la classification de l'OMS et de la NYHA
  • augmentation de l'endurance à l'effort (test de marche de 6 minutes)
Effets indésirables et risques

Effets indésirables associés au médicament sont :

  • bouffées vasomotrices (bouffées de chaleur)
  • céphalée
  • nausées
  • risque de toxicité oculaire

 

Volibris par voie orale (Ambrisentan) :

Dénomination commerciale Volibris
Dénomination générique Ambrisentan
Classe Antagoniste des récepteurs de l'endothéline
Présentation Comprimé
Voie d'administration Par voie orale
Dose

Dose initiale de 5 mg

En cas de réponse insatisfaisante, augmenter á 10 mg

Fréquence d'administration Une fois par jour
Approbation de Santé Canada Date : avril 2008
Approbation reçue pour quels types d'HTP

HTP de Classe I (ou HTAP) selon la classification de l'OMS

  • HTAP idiopathique
  • HTAP associée à une affection du tissu conjonctif dont la sclérodermie
Approbation reçue pour quels degrés de gravité de l'HTP? Classes fonctionnelles II et III selon la classification de l'OMS et de la NYHA
Effets bénéfiques démontrés

Améliorations des variables hémodynamiques pulmonaires :

  • diminution de la pression artérielle pulmonaire
  • diminution de la résistance vasculaire pulmonaire
  • augmentation du débit cardiaque et du débit sanguin

Amélioration du fonctionnement et du bien-être du patient :

  • diminution des symptômes
  • amélioration de la qualité de vie
  • amélioration au niveau de la classe fonctionnelle (une diminution) selon la classification de l'OMS et de la NYHA
  • augmentation de l'endurance à l'effort (test de marche de 6 minutes)

Diminution du risque d'aggravation de l'HTAP et amélioration probable de la survie du patient :

  • dans le cas de l'HTAP idiopathique
  • dans le cas associée à une affection du tissu conjonctif y compris la sclérodermie
Effets indésirables et risques

Effets indésirables associés au médicament sont :

  • œdème (enflure) des jambes ou des pieds
  • toxicité hépatique
  • congestion du nez et des sinus
  • anémie (faible taux d'hémoglobine dans le sang)

 

Adcirca par voie orale (Tadalafil) :

Marque de commerce Adcirca
Dénomination commune Tadalafil
Classe Inhibiteur de la phosphodiestérase de type 5
Présentation Comprimé
Voie d'administration Par voie orale
Dose

40 mg

Fréquence d'administration 2 comprimés une fois par jour
Approbation de Santé Canada Date : février 2010
Indiqué pour quels types d'hypertension pulmonaire (HTP)?

HTP de Classe I (ou HTAP) selon la classification de l'OMS

  • HTAP idiopathique
  • HTAP associée à une affection du tissu conjonctif y compris la sclérodermie
Indiqué pour quels degrés de gravité d'hypertension pulmonaire (HTP)? Classes fonctionnelles II et III selon la classification de l'OMS et de la NYHA
Effets bénéfiques démontrés

Améliorations des variables hémodynamiques pulmonaires :

  • diminution de la pression artérielle pulmonaire
  • diminution de la résistance vasculaire pulmonaire
  • augmentation du débit cardiaque et du débit sanguin

Amélioration du fonctionnement et du bien-être du patient :

  • diminution des symptômes
  • amélioration de la qualité de vie
  • augmentation de l'endurance à l'effort (test de marche de 6 minutes)

Diminution du risque d'aggravation de l'HTAP et amélioration probable de la survie du patient :

  • dans le cas de l'HTAP idiopathique
  • dans le cas associée à une affection du tissu conjonctif y compris la sclérodermie
Effets indésirables et risques

Effets indésirables associés au médicament sont :

  • bouffées vasomotrices (bouffées de chaleur)
  • céphalée
  • nausées
  • risque de toxicité oculaire

 

Macitentan par voie orale (Opsumit) :

Marque de commerce Opsumit
Dénomination commune Macitentan
Classe Antagoniste des récepteurs de l'endothéline
Présentation Comprimé
Voie d'administration Par voie orale
Dose

10mg

Fréquence d'administration 1 fois par jour
Approbation de Santé Canada Date : Novembre 2013
Indiqué pour quels types d'hypertension pulmonaire (HTP)?

HTP de Classe I (ou HTAP) selon la classification de l'OMS

  • HTAP idiopathique
  • HTAP associée à une affection du tissu conjonctif y compris la sclérodermie
Indiqué pour quels degrés de gravité d'hypertension pulmonaire (HTP)? Classes fonctionnelles III et IV selon la classification de l'OMS et de la NYHA
Effets bénéfiques démontrés

Améliorations des variables hémodynamiques pulmonaires :

  • diminution de la résistance vasculaire pulmonaire
  • augmentation du débit cardiaque et du débit sanguin

Amélioration du fonctionnement et du bien-être du patient :

  • diminution des symptômes
  • amélioration de la qualité de vie
  • amélioration au niveau de la classe fonctionnelle (une diminution) selon la classification de l'OMS et de la NYHA
  • augmentation de l'endurance à l'effort (test de marche de 6 minutes)

Diminution du risque d'aggravation de l'HTAP et amélioration probable de la survie du patient :

  • dans le cas de l'HTAP idiopathique
  • dans le cas associée à une affection du tissu conjonctif y compris la sclérodermie
Effets indésirables et risques

Effets indésirables associés au médicament :

  • œdème (enflure) des jambes ou des pieds (rare)
  • toxicité hépatique (rare)
  • congestion nasale et des sinus
  • anémie (faible taux d'hémoglobine)

 

Riociguat par voie orale (Adempas) :

Marque de commerce Adcempas
Dénomination commune Riociguat
Classe Stimulateur de la guanylate cyclase soluble
Présentation Comprimé
Voie d'administration Par voie orale
Dose

La dose est augmentée graduellement

  • dose de départ de 0,5mg trois fois par jour avec augmentation graduelle jusqu'à 2,5mg trois fois par jour selon tolérance
Fréquence d'administration 1 comprimé trois fois par jour
Approbation de Santé Canada Date : Mars 2014
Indiqué pour quels types d'hypertension pulmonaire (HTP)?

HTP de Classe 1 (ou HTAP) selon la classification de l'OMS

  • HTAP idiopathique
  • HTAP associée à une affection du tissu conjonctif y compris la sclérodermie
Indiqué pour quels degrés de gravité d'hypertension pulmonaire (HTP)? Classes fonctionnelles II et III selon la classification de l'OMS et de la NYHA
Effets bénéfiques démontrés

Améliorations des variables hémodynamiques pulmonaires :

  • diminution de la pression artérielle pulmonaire
  • diminution de la résistance vasculaire pulmonaire
  • augmentation du débit cardiaque et du débit sanguin

Amélioration du fonctionnement et du bien-être du patient :

  • diminution des symptômes
  • amélioration de la qualité de vie
  • amélioration au niveau de la classe fonctionnelle (une diminution) selon la classification de l'OMS et de la NYHA
  • augmentation de l'endurance à l'effort (test de marche de 6 minutes)

Diminution du risque d'aggravation de l'HTAP :

  • dans le cas de l'HTAP idiopathique
  • dans le cas associée à une affection du tissu conjonctif y compris la sclérodermie
Effets indésirables et risques

Effets indésirables associés au médicament sont :

  • bouffées vasomotrices (bouffées de chaleur)
  • céphalée
  • nausées et troubles digestifs
  • œdème
  • hypotension
  • hémoptysies (crachats de sang)(très rare)


Certains patients atteints d'HTP peuvent présenter une enflure au niveau des pieds ou des chevilles (également appelée œdème). Chez ces patients, des médicaments sont donnés pour aider les reins à éliminer le liquide de l'organisme (aussi appelés diurétiques). Les diurétiques comprennent :

  • le furosémide (Lasix, Apo-furosémide) : la posologie habituelle est de 20 ou 40 mg, une à deux fois par jour, sous forme de comprimés, administrés par voie orale. Dans certains cas, des doses plus élevées sont nécessaires. Les effets indésirables peuvent comprendre l'hypotension, les étourdissement, les évanouissements, l'insuffisance rénale et l'hypokaliémie (baisse de la concentration en potassium dans le sang).
  • le métolazone (Zaroxylyn) : la posologie habituelle est de 2,5 ou 5 mg, administrés tous les deux jours, chaque jour ou deux fois par jour, par voie orale. Les effets indésirables peuvent comprendre l'hypotension, les étourdissements, les évanouissements, l'insuffisance rénale et l'hypokaliémie (baisse de la concentration en potassium dans le sang).
  • la spironolactone (Aldactone, Novo-Spiroton) : la posologie habituelle est de 25 ou 50 mg, administrés une ou deux fois par jour, par voie orale. Les effets indésirables peuvent comprendre l'hypotension, les étourdissements, les évanouissements, l'insuffisance rénale, une sensibilité des seins chez les hommes et l'hyperkaliémie (hausse de la concentration en potassium dans le sang).

Certains patients atteints d'HTP doivent être traités par des anticoagulants. Les anticoagulants comprennent :

  • la warfarine (Coumadin) : la posologie habituelle varie de 1 à 10 mg pris une fois par jour par voie orale. Les effets indésirables peuvent comprendre des saignements, qui peuvent être graves chez environ 1 à 2 % des patients par année. Le Coumadin interagit avec beaucoup d'autres médicaments, comme les antibiotiques.
  • Les héparines de faible poids moléculaire (Fragmin ou daltéparine, Lovenox ou énoxaparine, Fraxiparin ou nadroparine, Innohep ou tinzaparine, Logiparin ou tinzaparine). Diverses doses des différents médicaments sont administrées de une à deux fois par jour en injection sous la peau (également appelées injection sous-cutanée). Les effets indésirables peuvent comprendre des saignements.

Certains patients atteints d'HTP peuvent présenter une baisse de la concentration d'oxygène dans le sang. De faibles taux d'oxygène peuvent aggraver l'HTP.

  • Chez certains de ces patients, de l'oxygène est administré pour améliorer les concentrations de ce gaz dans le sang.
  • Certains patients doivent recevoir de l'oxygène continuellement, tandis que d'autres peuvent en avoir besoin uniquement pour dormir ou pour faire de l'exercice.
  • L'oxygénothérapie est administrée aux patients par l'intermédiaire de tubes placés dans le nez (canule nasale) ou d'un masque.
  • L'oxygène provient d'un appareil qui pompe l'oxygène dans l'air (un concentrateur) ou par un réservoir d'oxygène liquide (également appelé bouteille ou bombonne).
  • Les doses habituelles sont de 1 à 6 litres d'oxygène par minute, soit un taux de 24 à 60 %.

Certains patients atteints d'HTP reçoivent des médicaments qui relâchent et dilatent les artères pulmonaires (également appelés vasodilatateurs). Les vasodilatateurs comprennent essentiellement une famille de médicaments connue sous le nom d'inhibiteurs calciques. Les inhibiteurs calciques utilisés pour traiter l'HTP comprennent :

  • le diltiazem (Cardizem, Tiazac)
  • l'amlodipine (Norvasc)
  • la nifédipine (Adalat, Procardia)

Les effets indésirables peuvent comprendre l'hypotension, les étourdissements, les évanouissements, un poux lent ou rapide, une enflure marquée des pieds ou des chevilles.